Haut Médoc 2014 Agrandir l'image

AOP Haut Médoc 2014

Château Sociando-Mallet

Neuf

L'excellence du Haut Médoc.

Plus de détails

8 Produits

40,00 €

  • Livraison offerte dès 300 € d'achats
  • Votre conseiller au 04 90 76 86 74
  • Paiement sécurisé

Détails

labelagriculture traditionnelle
couleurRouge
contenance75 cl

En savoir plus

Histoire : Jean Gautreau démarra sa carrière comme négociant et vins, et c’est en cherchant un domaine pour un client qu’il tomba amoureux de Sociando Mallet qu’il acheta en 1969. Il rénove les bâtiments, construit un chai, améliore progressivement l’encépagement de la propriété. Aujourd’hui, ce sont 83 hectares qui produisent annuellement près de 450 000 bouteilles de Château Sociando-Mallet et de son second vin, la Demoiselle de Sociando-Mallet. Jean Gautreau a vendu son affaire de négoce en 2000 et se consacre désormais exclusivement à la gestion de son domaine viticole.

Le Château Sociando-Mallet se trouve sur la commune de Saint-Seurin-de-Cadourne, à une dizaine de kilomètres au nord de Pauillac, en appellation Haut-Médoc. Un document datant de mars 1633 fait référence à des terres nobles dans cette commune, appartenant à un aristocrate d’origine basque du nom de Sociondo, et dont un membre de la famille était évêque de Bayonne. On retrouve également un document de 1750, relatif à des vignes de la Demoiselle Anne de Sossiondo. Au cours des ans, « Sociondo » (ou « Sossiondo ») est devenu « Sociando » à la suite d’une erreur orthographique.

Terroir : Le terroir de Sociando-Mallet est constitué de graves de l’époque « Guntzienne », sur un sous-sol argilo-calcaire profond.

Culture de la vigne : Agriculture raisonnée.

Vendanges : Manuelles.

Vinification : La vinification est faite de façon traditionnelle, et uniquement avec les levures et les bactéries indigènes, naturellement présentes sur le raisin de la propriété. Sociando-Mallet dispose de cuves inox et de cuves béton, toutes thermorégulées. Une fois mises en cuves, les baies de raisin éclatées vont fermenter sous l’action des levures. Les peaux et les pépins remontent à la surface, formant un chapeau de marc au-dessus du moût (jus en fermentation). Ce marc contient toute la matière colorante et aromatique du raisin. Pour l’en extraire, on effectue des remontages quotidiens. Les cuvaisons durent en moyenne 25 à 30 jours selon les cuves et les millésimes. Vient alors le temps des écoulages où le vin de goutte est séparé du vin de presse, issu du pressurage du marc. Ces vins sont mis en cuves, où ils vont subir la fermentation malolactique. Elevage de 12 mois environ en barriques de chêne français.

Cépages : Cabernet sauvignon 37%, Merlot 60% et Cabernet franc 3%.

Dégustation : Un nez épicé, sur des notes de réglisse, de fruits noirs, sur un joli boisé. La bouche est ample, fraîche, large, soyeuse, enrobée, douce, longue, moelleuse et très douce.

Accords Mets et Vins : Entrecôte à la Bordelaise, Foie gras de canard ou d’oie, Canard rôti au miel, Sauté d’agneau, Cailles rôties, Poularde truffée, Lamproie à la Bordelaise, Fromage (Saint Nectaire).

Allergène : Contient des Sulfites