Champagne Taittinger Folies de la Marqueterie - jecreemacave.com Agrandir l'image

Taittinger Folies de la Marqueterie

Champagne Taittinger

Neuf

Une cuvée issue du vignoble des Folies, sur les terres du Château de la Marqueterie, berceau de la famille Taittinger.

Plus de détails

48 Produits

56,00 €

  • Livraison offerte dès 250 € d'achats
  • Votre conseiller au 04 90 76 86 74
  • Paiement sécurisé

Détails

labelagriculture traditionnelle
couleurblanc
contenance75 cl
Vol12.5

En savoir plus

Histoire : Jacques Fourneaux créé en 1734, une maison de commerce de vin de Champagne et travaille avec les grandes abbayes bénédictines alors propriétaires des plus beaux vignobles champenois. Après la Première Guerre mondiale, la maison s'installe dans la belle demeure située rue de Tambour. Dans cette demeure du 18ème siècle séjourna le comte Thibaud IV de Champagne (1201 - 1253). La légende veut que celui-ci, rentrant de croisade, rapporta de Chypre les plants de vigne ancêtres du raisin Chardonnay.

Les Taittinger sont une famille de négociants en vin de Champagne, installée dans la région parisienne après avoir quitté la Lorraine en 1870, pour rester français, après la guerre franco-prussienne de 1870 et le traité de Francfort.

En 1932, Pierre Taittinger acquiert auprès de la maison de champagne "Forest-Fourneaux", le château de la Marquetterie, près d'Épernay, pour lequel il eut un coup de cœur lors de la guerre 14/18. C'est alors une propriété du 18ème siècle dont les vignobles des coteaux champenois sont plantés en chardonnay et pinot noir. Cette propriété fut exploitée par le Frère Oudart, l'un des pères créateurs du champagne.

De 1945 à 1960, la maison fut dirigée par François Taittinger, son troisième fils, en collaboration avec ses deux frères Jean et Claude. Sous la direction de celui-ci, la Maison Taittinger s'établit dans les caves de l'Abbaye Saint-Nicaise, bâtie au 18ème siècle sur des crayères gallo-romaines remontant au 4ème siècle.

En 2005, la maison Taittinger est vendue à un fond de pension américain puis est rachetée en 2006 par la Caisse régionale Nord-Est du Crédit agricole, en collaboration avec Pierre-Emmanuel Taittinger.

L'usage du chardonnay est une marque de fabrique de la maison.

Le Château de la Marquetterie, “ Petit bijou de la Champagne ” situé au cœur de la Champagne viticole, fut avant la Révolution Française la résidence de l’écrivain Jacques Cazotte, auteur du Diable Amoureux, et le théâtre de fêtes champêtres où se rencontraient philosophes et hommes de lettres du “ Siècle des Lumières ”. Le Général de Castelnau en fit son quartier général pendant la bataille de Champagne en 1915. Et bien avant lui encore, Frère Oudart, moine bénédictin y découvrit à la fin du XVIIe siècle certains secrets de la fermentation du champagne.

Terroir : Le terroir qu'exploite le domaine Champagne Taittinger est essentiellement composé, dans des quantités plus ou moins grandes et éparses, d'argile à lignite, de marnes vertes, de calcaires du Bartonien, de calcaires du Ludien, de sables, de silex, d'argiles du Sparnacien, de craie du Campanien (Côte des Blancs), de marnes du Thanétien (Montagne de Reims), de sables du Thanétien, de sables du Cuisien, de marnes du Lutétien, de marnes du Bartonien (Vallée de la Marne), de craie du Turonien (Crétacé Supérieur, entre 94 et 90 millions d'années environ ), de craie marneuse grise, de calcaires du Kimméridgien, de marnes du Kimméridgien (Côte des Bar), de marnes argileuses, de plaquette de calcaires durs, de limons et de craie à Bélemnites (Côte des Blancs).

Culture de la vigne : Le vignoble est conduit par la pratique de la viticulture raisonnée.

Vinification : Raisins issus exclusivement du « vignoble des Folies » surplombant le Château de la Marquetterie, berceau champenois de la famille Taittinger. Dans les parcelles sélectionnées, une vendange “en vert” est effectuée, permettant ainsi d’atteindre une richesse en sucre et une maturité optimale. À l’issue de la récolte, seuls les jus de la cuvée (première presse) sont retenus. Chaque parcelle est vinifiée en petit volume et certains lots en foudre de chêne. Une lente maturation de 5 ans en bouteille complète l’harmonisation de ce vin.

Cépages : 45% de Chardonnay et de 55% de Pinot Noir.

Dégustation : La robe est « jaune soutenu » aux reflets mordorés. Les bulles sont fines et délicates. Le nez se montre intense, très fruité, et développe des arômes de pêche et de compote d’abricots rehaussés de subtiles notes de brioche grillée et de vanille. L’attaque en bouche est ample, souple et fruitée, libérant des saveurs dominantes de pêche jaune. La finale est prononcée et très expressive, sur de subtiles notes boisées.