Whisky Nikka From the Barrel Agrandir l'image

Whisky Nikka From the Barrel

Neuf

Blended Malt.

Nikka From The Barrel est un whisky japonais issu du mélange des single malts Yoichi et Miyagikyo avec un whisky de grain unique. Un blend intense, généreux, puissant mais tout en contrôle.

Plus de détails

20 Produits

44,00 €

  • Livraison offerte dès 250 € d'achats
  • Votre conseiller au 04 90 76 86 74
  • Paiement sécurisé

Détails

contenance50 cl
Vol51.4°

En savoir plus

Histoire : Reconnu comme le « père du whisky japonais », Masataka Taketsuru, le fondateur de Nikka Whisky a défini l’histoire du whisky japonais, grâce au soutien et l’amour de sa femme écossaise Rita. Masataka Taketsuru, fils d’une famille de producteurs de saké, est recruté par la société Settsu Shuzo, qui a un projet de produire le premier whisky authentique au Japon. Chimiste de formation, le jeune homme part en Écosse, afin d’y découvrir les secrets de fabrication du whisky. Au cours de son séjour en Écosse, Taketsuru apprend tout sur la production du whisky en travaillant pour diverses distilleries, des expériences qui viendront nourrir son rêve de créer un whisky authentique dans son pays d’origine. Taketsuru rencontre Jessie Roberta Cowan, surnommée Rita. Ils tombent très vite amoureux et contre la volonté de leurs familles, se marient à Glasgow dans l’année. Deux ans plus tard, le couple retourne au Japon, mais son employeur Settsu Shuzo abandonne le projet de whisky pour des raisons économiques.

En 1923, Masataka rejoint le groupe Kotobukiya, rebaptisé plus tard Suntory, pour lequel il dirige la construction de la première distillerie japonaise de whisky. C’est sur l’île septentrionale d’Hokkaïdo que Taketsuru trouve le site idéal afin de construire Yoichi, une distillerie bâtie dans le respect des traditions écossaises. Pour sa première distillerie, Masataka Taketsuru recherchait des conditions se rapprochant de celles de l’Ecosse, là où il avait lui-même tout appris. Yoichi voit le jour en 1934, dans la petite ville éponyme située en bord de mer.

A ce jour, les méthodes de distillation sont restées fidèles aux traditions.

Distillation : A Yoichi, les alambics sont toujours chauffés par un feu de charbon, à une température très forte. C’est une pratique que les Écossais ont depuis abandonnée car difficile à contrôler.

Cette technique confère au whisky des subtiles notes fumées et surtout une richesse et une onctuosité qui sont au cœur du style affirmé de Yoichi.

Elevage : en Fûts de chêne.

Dégustation : Un nez fin, complexe, floral (lilas), fruité (abricot). Notes d’épices (clou de girofle) et de cuir. La bouche est puissante, ferme, épicée (poivre), boisée (chêne) qui évolue sur les fruits mûrs (pêche), la pomme caramélisée et les fleurs (chèvrefeuille). Enfin, une finale longue avec des notes marines, de fruits mûrs (prune) sur fond délicieux de "boisé" et de 'vanillé".