Whisky Nikka Coffey Grain Agrandir l'image

Whisky Nikka Coffey Grain

Neuf

Single Grain

Plus de détails

6 Produits

55,00 €

  • Livraison offerte dès 250 € d'achats
  • Votre conseiller au 04 90 76 86 74
  • Paiement sécurisé

Détails

contenance70cl
Vol45°

En savoir plus

Histoire : Reconnu comme le « père du whisky japonais », Masataka Taketsuru, le fondateur de Nikka Whisky a défini l’histoire du whisky japonais, grâce au soutien et l’amour de sa femme écossaise Rita. Masataka Taketsuru, fils d’une famille de producteurs de saké, est recruté par la société Settsu Shuzo, qui a un projet de produire le premier whisky authentique au Japon. Chimiste de formation, le jeune homme part en Écosse, afin d’y découvrir les secrets de fabrication du whisky. Au cours de son séjour en Écosse, Taketsuru apprend tout sur la production du whisky en travaillant pour diverses distilleries, des expériences qui viendront nourrir son rêve de créer un whisky authentique dans son pays d’origine. Taketsuru rencontre Jessie Roberta Cowan, surnommée Rita. Ils tombent très vite amoureux et contre la volonté de leurs familles, se marient à Glasgow dans l’année. Deux ans plus tard, le couple retourne au Japon, mais son employeur Settsu Shuzo abandonne le projet de whisky pour des raisons économiques.

En 1923, Masataka rejoint le groupe Kotobukiya, rebaptisé plus tard Suntory, pour lequel il dirige la construction de la première distillerie japonaise de whisky. C’est sur l’île septentrionale d’Hokkaïdo que Taketsuru trouve le site idéal afin de construire Yoichi, une distillerie bâtie dans le respect des traditions écossaises. Pour sa première distillerie, Masataka Taketsuru recherchait des conditions se rapprochant de celles de l’Ecosse, là où il avait lui-même tout appris. Yoichi voit le jour en 1934, dans la petite ville éponyme située en bord de mer.

A ce jour, les méthodes de distillation sont restées fidèles aux traditions.

Distillation : Composant essentiel des blends maison, le Nikka Coffey Grain est un whisky Single Grain inédit, issu principalement de maïs distillé dans des alambics de type « Coffey » (importés d’Ecosse) à la distillerie Miyagikyo. Exotique, fruité et très original, il s’adresse aux initiés en quête d’un whisky unique. 

Dégustation : La robe est couleur Or. Le nez est une explosion de senteurs : poire, cerise (jus), fruits exotiques, agrumes et fleurs. Viennent ensuite, après quelques minutes d’exploration olfactive, des notes qui nous transportent dans une pâtisserie… Avec la vanille, des « chouquettes / Chantilly », et de la noix de coco… En bouche, la palette d’arômes est toute aussi riche que pour le nez. On a aimé ces notes de fruits mûrs, de rhum/banane et de caramel, de réglisse. Viennent ensuite des touches de poire (nectar). La finale nous emporte loin avec la poire, la vanille et nous laisse un goût d’amertume, au sens propre, comme au figuré, car on en redemande…